Fromage de noix de cajous aux fines herbes

Voici la recette toutes simple d’un fromage végane aux noix de cajous et aux herbes. Un fromage fondant et tout doux type Boursin à tartiner sur une bonne tranche de pain bien frais ou à ajouter à vos recettes préférées.

La base, toute simple réaliser, à partir de noix de cajous fermentées, peut ensuite être assaisonnée aux saveurs qui vous font le plus envie.

Je propose ici une recette classique, mais vous pouvez modifier la garniture avec des fruits secs (abricots, raisins, canneberges, pruneaux…), des épices (poivres de toutes sortes, curry, paprika, curcuma, gingembre…), des graines, des noix, des fines herbes et j’en passe ! Tout ce qui vous passe sous la main est sensible à assaisonner superbement ce fromage. A vous de développer votre créativité en répondant à vos envies !

Fromage de noix de cajous aux fines herbes

SAM_2103SAM_2109

Pour un pot de 500 ml :

  • 2 tasses (220 g) de noix de cajous trempées 4h
  • 4 capsules de probiotiques ou 2 c à s de miso

Garniture :

  • 2 c à s de persil frais
  • 1 c à s de basilic frais
  • 1 c à c de thym déshydraté
  • 1 c à c d’origan séché
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 1 c à c de sel
  • 2 pincées de poivre

Après avoir fait tremper les noix de cajous, les égoutter et les rincer à l’eau froide. Les placer dans un blender avec 200 ml d’eau et mixer bien jusqu’à obtention d’une crème bien lisse et homogène.

Verser la crème dans un cul de poule et ajouter alors la poudre des capsules de probiotiques et avec un fouet bien mélanger pour que la poudre s’incorpore uniformément à la crème.

Si vous utiliser le miso, l’ajouter dans le blender et mixer de nouveau qu’il se mélange uniformément. Le miso va coloré la crème qui ne sera plus aussi blanche qu’avec les probiotiques mais la fermentation qui en découlera permettra d’obtenir un résultat assez semblable.

Disposer ensuite votre crème dans un sac à lait ou une étamine et laisser égoutter environ 24h à 25-30°C. Je dispose mon sac sous la lumière du four afin d’avoir la température idéale.

SAM_1919
Fromage de cajous avec fermentation au miso

Après la fermentation et l’égouttage, le fromage est prêt à être assaisonner. La crème est devenue plus dure et a pris l’aspect d’un fromage à tartiner classique.

Émincer finement les fines herbes et écraser les gousses d’ail, puis ajouter le tout au fromage avec le sel et le poivre.

Mettre au frais et déguster sur un bon morceaux de pain, en assaisonnement de pâtes, céréales cuites et autres, ou comme n’importe quelle utilisation d’un fromage classique.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, manger ce fromage nature ou juste avec une touche de fleur de sel pour remplacer la crème fraîche épaisse ou bien le sucrer et l’utiliser pour réaliser un tiramisu, un cheesecake et tout plein de desserts.

A vos créations !

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s